Apprentissage : calculez ce bulletin
de salaire particulier sans erreur

 

Embaucher un jeune en apprentissage peut représenter une vraie richesse pour votre entreprise. Vous gagnez un nouveau collaborateur, prêt à apprendre vos propres méthodes et votre métier tel que vous le concevez. Notez toutefois que le salaire d’un apprenti comporte quelques différences avec le salaire classique. Voici comment calculer la fiche de paie de votre futur employé sans commettre d’impair.

BUne question sur le bulletin de salaire d’un apprenti ?

L’apprenti, un employé pas tout à fait comme les autres

Les apprentis sont des salariés de l’entreprise à part entière. Ils obéissent donc aux mêmes règles que les autres employés et profitent des mêmes avantages et droits (une fois l’ancienneté requise acquise).

Les apprentis ne sont pas pris en compte dans les effectifs de l’entreprise, à l’exception des calculs pour la tarification des accidents du travail ainsi que des maladies professionnelles.

Les apprentis ne peuvent effectuer plus de 8 heures de travail par jour ni dépasser les 40 h hebdomadaires, et jamais de nuit, sauf dérogation.

Le temps passé par un apprenti à suivre les enseignements dispensés par son CFA est à prendre en compte dans son temps de travail.

Les apprentis ont droit à un congé rémunéré spécifique d’une durée de cinq jours, pendant le mois qui précède leurs examens.

Comment établir la fiche de paie de votre apprenti ?

Comme pour les autres employés, il existe un salaire minimum de l’apprenti. La rémunération des apprentis est définie en fonction d’un pourcentage du montant du SMIC et varie selon l’âge et le niveau de formation.

Si votre apprenti effectue sa première année d’apprentissage son salaire minimum est de :

  • 27 % du SMIC s’il a moins de 18 ans
  • 43 % du SMIC s’il a entre 18 et 20 ans
  • 53 % du SMIC de 21 à 25 ans

S’il est en deuxième année d’apprentissage votre apprenti peut prétendre à un salaire minimum de :

  • 39 % du SMIC s’il a moins de 18 ans
  • 51 % du SMIC s’il a entre 18 et 20 ans
  • 61 % du SMIC de 21 à 25 ans.

Enfin, en troisième année d’apprentissage, le salaire minimum est de :

  • 55 % du SMIC si votre apprenti a moins de 18 ans
  • 67 % du SMIC s’il a entre 18 et 20 ans
  • 78 % du SMIC de 21 à 25 ans.

Notez que pour les jeunes âgés de 21 ans révolus, si le salaire minimum conventionnel du métier exercé est plus avantageux que le SMIC, ce sera la base prise en compte pour le calcul. Les apprentis de plus de 26 ans doivent recevoir au minimum 100 % du SMIC ou du salaire déterminé par la convention collective.

 

Le gouvernement incite les patrons à employer des jeunes désireux d’apprendre un métier. Recruter un apprenti vous reviendra ainsi bien moins cher qu’un autre salarié.

 

Cependant l’exonération spécifique des cotisations patronales sur les contrats d’apprentissage du secteur privé est supprimée à compter du 1er janvier 2019.
Les rémunérations des apprentis bénéficient dorénavant de la réduction générale de cotisations renforcée dès le 1er janvier 2019. L’exonération des cotisations salariales spécifique aux contrats d’apprentissage du secteur privé est maintenue mais limitée à 79 % du SMIC (soit 1 202€).

 

Dans tous les cas, si vous versez une prime d’intéressement à votre apprenti, cette somme reste soumise au forfait social.

Besoin d’aide pour établir la fiche de paie d’un apprenti ?

4 aides en 1 pour embaucher un apprenti

Depuis le 1er janvier 2019, les compensations financières auxquelles peuvent prétendre les entreprises qui recrutent en alternance ont été réunies en une seule : l’aide unique. Elle remplace quatre des anciennes aides :

l’aide TPE jeunes apprentis 
  la prime régionale à l’apprentissage pour les TPE
  l’aide au recrutement d’un apprenti supplémentaire
le crédit d’impôt Apprentissage

Votre entreprise compte moins de 250 salariés ? Une fois le contrat signé avec votre futur apprenti, déposez votre dossier auprès l’organisme consulaire compétent (CCI,etc.) ou la DIRECCTE dont vous dépendez. Ce simple dépôt enclenche automatiquement la demande d’aide. Ensuite, vous n’avez plus rien à faire. C’est la déclaration sociale nominative que vous ferez chaque mois pour votre apprenti qui servira de justificatif pour l’Agence de service et de paiement qui vous verse cette aide à l’embauche.

Une question sur les aides pour l’embauche d’un apprenti ?

L’apprentissage, c’est aussi une responsabilité, ne l’oubliez pas !

Si embaucher un apprenti représente de nombreux avantages, n’oubliez pas qu’en tant qu’employeur vous avez également des devoirs spécifiques envers lui. Le jeune en formation doit pouvoir être dirigé par un maître d’apprentissage et vivre une véritable expérience professionnelle. Vous serez chargé de lui transmettre votre savoir-faire, tout en restant cohérent avec le Centre de Formation dont il dépend.

offre-ezpaie

Inclut toutes vos fiches de paie simplifiées et dématérialisées
 
 DSN et prélèvement de l’impôt à la source

Calcul automatique des cotisations URSSAF (TESE)

Plateforme en ligne disponible 7j/7

Un conseiller paie pour vous accompagner dans toutes vos démarches

Bonus
Accès aux avantages et remises exclusives pour tous vos salariés

TOUTES VOS FICHES DE PAIE

Prélèvement à la source inclus

Gratuit et sans engagement

Besoin d’autres informations ?